Accueil > Actualités

Actualités > Archive de 2002

La plus haute distinction honorifique du Grand-Duché


La Médaille militaire a été remise au Grand-Duc Jean

Après un hiatus de 57 ans, le Grand-Duc Jean a reçu le 17 décembre des mains de son fils, le Grand-Duc Henri, la Médaille militaire, la plus prestigieuse décoration militaire du Grand-Duché, pour sa participation à la bataille de Caen, suite au débarquement de son unité le 11 juin 1944 près d’Arromanches en Normandie, sa participation à la campagne de Libération du Nord de l’Europe et de la conquête de l’Allemagne nazie jusqu’aux abords de l’Elbe. Le 3 septembre 1944, avec le concours de la Brigade Piron, son unité atteint et libère Bruxelles.

L’historique de la Médaille militaire, qui est d’ailleurs la plus haute distinction honorifique du Grand-Duché dans l’ordre de préséance des décorations militaires nationales, demeure assez mal connu.

En effet, cette distinction honorifique fut déjà arrêtée le 30 octobre 1945, par la Grande-Duchesse Charlotte, en vue de pouvoir honorer des personnes militaires pour des faits et mérites exceptionnellement brillants. L’arrêté grand-ducal, Art. 2, publié le 5 novembre dans le Mémorial N° 67 de l’année 1945, prévoit que cette distinction honorifique pourra, dans des cas particuliers, être accordée à des étrangers.

Le Grand-Duc Jean est d’ailleurs le premier récipiendaire luxembourgeois de cette distinction rarissime, la Médaille militaire, qui depuis sa création jusque-là, n’a été conférée que sept fois.

Contrairement aux informations qui circulent, le premier «Médaillé» n’était pas Sir Winston Leonard Spencer Churchill, dont l’octroi date du 14 juillet 1946. Curieusement l’arrêté grand-ducal, conférant la Médaille militaire au Général Dwight David Eisenhower, qui avait dirigé les débarquements en Normandie, est daté du 3 août 1945, donc bien deux mois avant la création officielle de la décoration. Le second médaillé était le Prince Charles de Belgique dont l’arrêté grand-ducal est daté du 1er décembre 1945. Le maréchal britannique (Field Marshal), vicomte Bernard Law Montgomery of Alamein, qui commanda un groupe d’armée en Normandie, en Belgique et en Allemagne, fut le quatrième décoré, car l’arrêté le concernant est daté du 17 novembre 1948. Le 1er octobre 1963, le général de brigade Charles de Gaulle la reçoit, suivi le 8 juillet 1967 par un Américain, le Major-Général Patrick F. Cassidy, commandant général de la 8e Division américaine en Europe.

Déjà en 1948, le major américain Thomas King, attaché au Department of Defense à Washington DC, avait adressé un courrier à la Légation luxembourgeoise à Washington, suggérant à ce que le gouvernement du Grand-Duché octroie au Soldat Inconnu américain la décoration nouvellement créée. Ce dossier qui avait été malheureusement égaré, a pu être retrouvé dans les archives, et ainsi, le 4 octobre 1984, le Maréchal de la Cour put adresser enfin une note au ministre de la Défense, en le priant de bien vouloir faire le nécessaire pour donner une suite favorable à la demande formulée par le major Thomas King.

Le Grand-Duc Jean, Général de l’Armée, qui se rendait en visite d’Etat aux Etats-Unis d’Amérique en novembre 1984, souhaitait octroyer au Soldat Inconnu américain la Médaille militaire, pour témoigner ainsi la reconnaissance du Grand-Duché de Luxembourg au peuple américain qui a contribué de manière décisive à la libération de notre pays et à la victoire finale des alliés. L’arrêté grand-ducal y relatif a été signé le 22 octobre 1984 et le mercredi 14 novembre 1984, le Grand-Duc Jean pouvait enfin déposer le diplôme et la médaille dans le Trophy Room du Arlington Mémorial.

Jo Kohn.

 



|

recherche

Soldat volontaire


Date limite d'inscription : 13 juin 2014

Sélections théoriques :
1-2 juillet 2014
Date d'incorporation : 08 septembre 2014

Regardez le spot vidéo

Archives